Espace membre
Login ou email :
Mot de passe :
Mot de passe perdu ?
Devenir membre
  • Recevez la newsletter
  • Partagez vos blagues, jeux, images, vidéos, et pps
  • Ajoutez des commentaires
Oh oui ! Je veux devenir membre ;)
Blagues
Perles et Bêtisiers
Images et photos humoristiques
Vidéos humoristiques
Les inclassables de l'humour
Jeux en ligne
PPS, PowerPoints humoristiques
Livre d'OR
Top 10 Membres

Perles de la Justice

  • Actuellement 2.34/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 2.3/5 (111 votes)
Voici une sélection de questions réellement posées à des témoins par des procureurs. Ces dialogues sont extraits du livre "Disorder in the Court". La traduction retranscrit exactement les vraies paroles.

Q: Quelle est le jour de votre anniversaire ?
R: 15 juillet.
Q: Quelle année ?
R: Chaque année.

Q: Dans quoi Ă©tiez-vous au moment de l'impact ?
R: Un sweat-shirt Gucci et des Reeboks.

Q: Cette maladie, affecte-t-elle vraiment votre mémoire ?
R: Oui.
Q: Et de quelle maniÚre cela affecte-t-il votre mémoire ?
R: J'ai oublié.
Q: Vous avez oublié. Pouvez-vous nous donner un exemple de ce que vous avez oublié ?

Q: Quel Ăąge a votre fils, celui qui vit avec vous ?
R: 38 ou 35 ans, je ne me souviens pas exactement.
Q: Combien de temps a-t-il habité avec vous ?
R: 45 ans.

Q: Quelle fut la premiÚre chose que votre mari vous a dite quand il s'est réveillé ce matin-là ?
R: Il a dit "OĂč suis-je Cathy ?
Q: Et pourquoi cela vous a-t-il mis en colĂšre ?
R: Mon nom est Susan.

Q: Et Ă  quel endroit a eu lieu l'accident ?
R: Approximativement au kilomĂštre 499.
Q: Et oĂč se trouve le kilomĂštre 499 ?
R: Probablement entre les kilomĂštres 498 et 500.

Q: Maintenant docteur, n'est-il pas vrai que quand une personne décÚde dans son sommeil elle ne s'en rend compte que le matin suivant ?

Q: Le plus jeune fils, celui de 20 ans, quel Ăąge a-t-il ?

Q: Etiez-vous présent quand votre photo a été prise ?

Q: Etait-ce vous ou votre plus jeune frÚre qui fut tué durant la guerre ?

Q: Vous a-t-il tué ?

Q: A quelle distance étaient les véhicules au moment de la collision ?

Q: Combien de fois vous ĂȘtes-vous suicidĂ© ?

Q: Elle avait trois enfants, vrai ?
R: Oui.
Q: Combien de garçons ?
R: Aucun.
Q: Il y avait des filles ?

Q: Mr. Slatery, vous ĂȘtes parti pour une lune de miel plutĂŽt "Ă©laborĂ©e", n'est-ce pas ?
R: Je suis parti en Europe, monsieur.
Q: Et vous avez emmené votre nouvelle femme ?

Q: Comment s'est terminé votre premier mariage ?
R: Par la mort.
Q: Et par la mort de qui s'est-il terminé ?

Q: Pouvez-vous décrire l'individu ?
R: Il Ă©tait de taille moyenne et portait une barbe.
Q: Etait-ce un homme ou une femme ?

Q: Docteur, combien d'autopsies avez-vous effectuées sur des morts ?
R: Toutes mes autopsies on été effectuées sur des morts.

Q: Toutes vos rĂ©ponses doivent ĂȘtre orales. A quelle Ă©cole ĂȘtes-vous allĂ© ?
R: Orale.

Q: Vous souvenez-vous à quelle heure vous avez examiné le corps ?
R: L'autopsie a commencé vers 20h30.
Q: Et Mr. Dennington Ă©tait mort Ă  cette heure ?
R: Non, il Ă©tait assis sur la table Ă  se demander pourquoi je faisais une autopsie.

Q: Docteur, avant de faire votre autopsie, avez-vous vérifié le pouls ?
R: Non.
Q: Avez-vous vérifié la pression sanguine ?
R: Non.
Q: Avez-vous vérifié s'il respirait ?
R: Non.
Q: Alors, il est possible que le patient ait été vivant quand vous avez commencé l'autopsie ?
R: Non.
Q: Comment pouvez-vous en ĂȘtre certain, Docteur?
R: Parce que son cerveau Ă©tait sur mon bureau dans un bocal.
Q: Mais le patient ne pouvait-il quand mĂȘme pas ĂȘtre encore en vie ?
R: Il est possible qu'il ait été encore en vie et en train de rendre la justice quelque part.

Q: Le plus jeune fils, celui de 20 ans, quel Ăąge a-t-il ?

Q: Etiez-vous présent quand votre photo a été prise ?

Q: Vous Ă©tiez lĂ  jusqu'Ă  ce que vous partiez, est-ce exact ?

Q: Docteur, combien d'autopsies avez-vous effectuées sur des morts ?
R: Toutes mes autopsies ont été effectuées sur des morts.

Q: Combien de fois vous ĂȘtes-vous suicidĂ© ?

Q: Elle avait trois enfants, vrai ?
R: Oui.
Q: Combien de garcons ?
R: Aucun.
Q: Il y avait des filles ?

Avocat : Qu'a donné le prélÚvement de tissu vaginal ?
TĂ©moin : Des traces de sperme.
Avocat : Du sperme masculin ?
TĂ©moin : C'est le seul que je connaisse.

Q: Vous souvenez-vous Ă  quelle heure vous avez examine le corps ?
R: L'autopsie a commencé vers 20h30.
Q: Et M. Dennington Ă©tait mort Ă  cette heure ?
R: Non, il Ă©tait assis sur la table Ă  se demander pourquoi je faisais une autopsie.

Avocat : Avez-vous couché avec lui à New York ?
Témoin : je refuse de répondre à cette question.
Avocat : Avez-vous couché avec lui à Chicago ?
Témoin : je refuse de répondre à cette question.
Avocat : Avez-vous couché avec lui à Miami ?
TĂ©moin : Non.

Avocat : Ce matin du 25 juillet, vous vous ĂȘtes rendu, Ă  pieds, de votre ferme Ă  l'Ă©tang Ă  canard ?
TĂ©moin : Oui.
Avocat : Donc, vous ĂȘtes passĂ© Ă  quelque mĂštres de l'enclos Ă  canard ?
TĂ©moin : Oui.
Avocat : Avez-vous remarqué quelque chose de spécial ?
Témoin : Oui (le témoin se tait).
Avocat : Bien, pouvez vous dire Ă  la cour ce que vous avez vu ?
TĂ©moin : J'ai vu Marcel.
Avocat : Vous avez vu Marcel, l'accusé dans ce procÚs ?
TĂ©moin : Oui.
Avocat : Pouvez vous dire Ă  la court ce que Marcel faisait ?
Témoin : Oui (le témoin se tait).
Avocat : Bien, pouvez-vous le dire s'il vous plait ?
TĂ©moin : Il avait son truc dans un des canards.
Avocat : Son "truc" ?
Témoin : Vous savez, sa b... Je veux dire, son pénis.
Avocat : Vous ĂȘtes passĂ© prĂšs de l'enclos Ă  canard, la lumiĂšre Ă©tait bonne, vous Ă©tiez sobre, vous avez une bonne vue, et vous avez clairement vu ce que vous nous avez expliquĂ© ?
TĂ©moin : Oui.
Avocat : Est-ce que vous lui avez dit quelque-chose ?
TĂ©moin : Bien sur !
Avocat : Que lui avez-vous dit ?
TĂ©moin : "Bonjour Marcel".

GreffieR: Répétez aprÚs moi s'il vous plait: "Je jure devant Dieu...
TĂ©moin : "Je jure devant Dieu..."
GreffieR: "Que le témoignage que je vais apporter..."
TĂ©moin : Oui.
GreffieR: répétez-le.
Témoin : "Répétez-le".
GreffieR: Non ! Répétez ce que j'ai dit.
TĂ©moin : Ce que vous avez dit quand ?
GreffieR: "Que le témoignage que je vais apporter..."
Témoin : "que le témoignage que je vais apporter..."
GreffieR: "Sera la vérité et..."
Témoin : Oh, oui! Et rien que la vérité !
GreffieR: S'il vous plait, contentez-vous de répéter aprÚs moi : "sera la vérité et..."
Témoin : Je ne suis pas lettré, vous savez.
GreffieR: Nous pouvons le constater. Répétez aprÚs moi : "sera la vérité et..."
Témoin : "sera la vérité et..."
GreffieR: Dites: "rien...".
TĂ©moin : D'accord. (Le temoin se tait.)
GreffieR: Non! Ne dites pas rien. Dites : "Rien que la vérité ".
TĂ©moin : Oui.
GreffieR: Pouvez-vous dire "Rien que la vérité" ?
TĂ©moin : Oui.
GreffieR: Et bien, faites-le!
TĂ©moin : Vous m'embrouillez.
GreffieR: Dites simplement : "Rien que la vérité" !
TEMOIN : C'est tout ?
GreffieR: Oui.
TĂ©moin : Bien. Je comprends.
GreffieR: Alors dites-le !
TĂ©moin : Quoi ?
GreffieR: "Rien que la vérité".
TEMOIN : Mais je le fais! je dirais la vérité.
GreffieR: Vous devez dire : "Rien que la vérité" !!
Témoin : Mais je dirais toute la vérité.
GreffieR: S'il vous plaßt répétez ces quatre mots "Rien", "que", "La", "Vérité".
Témoin : Quoi ? Vous voulez dire, comme ça ?
GreffieR: Oui ! Comme cela s'il vous plait. Dites simplement ces quatre mots.
Témoin : "Rien. Que. La. Vérité."
GreffieR: Merci !
Soyez le premier à laisser un commentaire !

Nombre de membres : 2153