Espace membre
Login ou email :
Mot de passe :
Mot de passe perdu ?
Devenir membre
  • Recevez la newsletter
  • Partagez vos blagues, jeux, images, vidéos, et pps
  • Ajoutez des commentaires
Oh oui ! Je veux devenir membre ;)

Blagues pour Adultes 2/12

Page précédente ImprimerRetour au Menu Suggérez une blague Page Suivante
- Dis maman c'est vrai que je suis né dans un chou ?
- Heu voui, si tu veux, bonne idée tiens (mère embarrassée mais finalement soulagée)
- Et dis maman c'est vrai que ma soeur est née dans une rose
- Mais voui mon chéri, c'est ça
- ... (intense réflexion du gamin) ... Mais alors, vous baisez que dans le jardin
  • Actuellement 3.72/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.7/5 (250 votes)
Un peu d'étymologie !

Connaissez-vous l'origine du mot croque-mort ?

La recherche dans les textes en vieux francais, permet de trouver la réponse.

Dans les temps anciens, pour s'assurer qu'une personne etait bien décédée,l'usage voulait que la personne en charge de cette vérification, le croque-mort donc, mordait violemment un des doigts de pied de la victime (en général le gros orteil); si rien ne se passait, l'issue etait fatale et la mise en terre inéluctable.

Cette fonction de croque-mort, qui était en fait une vraie charge, (comme les bourreaux), se transmettait de père en fils depuis la nuit des temps. Or il arriva une 1ère catastrophe: le dernier croque-mort, bien qu'ayant eu de nombreux enfants, n'eut aucun garcon. Sa fille ainée reprit donc sa charge, après réunion et aval favorable du conseil des sages compétent dans ce type de question.

Et, seconde surprise,la première victime qu'elle eut a traiter avait une grave maladie, qui l'avait conduite a etre amputée des 2 pieds... Pire encore, la gangrène l'avait en partie gagnée et on lui avait coupé les 2 jambes jusqu'à hauteur des cuisses... la jeune fille examina la situation... et mordit donc avec precaution le premier membre inférieur qu'elle put trouver... Ce fut a cette époque et dans ces circonstances, tres précisement, qu'on passa de l'expression " croque-mort " a ... "pompe funèbre " !

A quoi tient l'évolution de la langue !!!
  • Actuellement 3.50/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.5/5 (231 votes)
C'est l'hiver dans les Alpes. Une véritable tempête de neige a forcé deux cousins (un garçon et une fille) a passer la nuit dans le même lit. Les voilà qui se couchent. La fille trouve son cousin plutôt bien fait, et comme elle est assez délurée, elle lui dit :
- Ce côté du lit ne me convient pas. Tu veux bien me laisser l'autre côté ? Tu n'a qu'à me passer par dessus pendant que je glisse par dessous...
Mais son cousin lui répond :
- Non, ça va aller...
Et le cousin sort du lit, se lève, et va se coucher de l'autre côté.
Maintenant, la cousine est encore plus en rut qu'avant et elle dit :
- Finalement, ce côté du lit ne me convient pas plus. Pourquoi est-ce que tu ne me PASSERAIS pas PAR DESSUS pendant que je glisserai de l'autre côté ?
Mais le cousin répond encore :
- Non, ça va aller, je vais faire le tour...
Et le cousin sort du lit, se lève, et va se coucher de l'autre côté. Alors la fille qui n'en peut plus lui dit :
- Ah, c'est pas vrai ça ! Tu ne comprends donc pas ce que je veux ???
Et le cousin de répondre :
- Bien sur que si j'ai compris ! Tu veux ce putain de lit pour toi toute seule, mais n'y compte pas !
  • Actuellement 3.57/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.6/5 (203 votes)
C'est un homme qui sort de chez lui le soir pour aller acheter des cigarettes. Au Café-Tabac, il fait connaissance avec une ravissante jeune fille qui lui semble particulièrement chaude.

Après quelques verres, ils conviennent d'aller passer un moment dans son appartement.
Mais bientôt, après la partie de jambes-en-l'air, le gars réalise qu'il est 3 heures du mat':
- Oh non... Ma femme va me tuer! J'ai une idée: Est-ce que tu as du talc ?
La fille lui donne du talc; il s'en empare et commence à s'en frotter les mains. Puis il lui dit "au revoir" et il rentre chez lui.

À la maison, sa femme l'attend dans le couloir. Elle est plutôt furax :
- Dis-moi! D'où est-ce que tu viens encore?!

- Eh bien, chérie, en fait... Je suis allé au tabac pour m'acheter des clopes, et là-bas, j'ai rencontré une superbe fille. On a bu quelques verres et, tu sais, elle était vraiment excitée, et comme elle était vraiment très jolie, on est allé chez elle... dans son lit...
- Ah ouais?! Fais-moi voir tes mains (et ce faisant, elle lui prend les mains et tourne ses paumes vers la lumière). Espèce de satané menteur! T'as encore été au bowling, hein?!
  • Actuellement 3.52/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.5/5 (179 votes)
Pour les gourmands...

Ingrédients :
- 1 lit chaud
- 2 corps différents (préalablement lavés)
- 500g de caresses (ou plus)
- 50g de baisers (ou plus)
- 1 banane pas trop mure
- 2 kiwis
- 2 pamplemousses (grosseur à volonté)
- 1 four préchauffé à feu doux

Temps :
30 minutes minimum selon la préparation

Préparation :
Introduire les 2 corps dans un lit chaud avec 50g ou plus de baisers.
Enduire la surface des corps avec 500g de caresses (en ajouter si pas assez sucré).
Couvrir ces mêmes corps, en particulier la banane, jusqu'à saturation.

ATTENTION : Ne pas faire de blancs en neige.

Agiter avec ménagement les 2 pamplemousses, les faire dorer trés légèrement sans les faire rougir.
Mettre la banane préalablement chauffée du bout des doigts dans le four à température ambiante (37 degrés).

ESSENTIEL : Laisser surtout les 2 kiwis non pelés à l'extérieur.

Manoeuvrer la banane trés délicatement en va et vient.
La sortir de temps à autre et la retourner afin de controler la cuisson ; ceci pour qu'elle ne perde pas son jus. La vitesse varie selon la marque du four.
Extraire le jus de la banane qui, lui, doit rester dans le four.
Retirer celle-ci avec légèreté.
Pour achever le gateau, laisser macérer dans les mains ou essuyer le surplus avec la langue, ceci étant laissé au choix de la cuisinière.
Laisser refroidir ; démouler 9 mois après.

Recommandation particulière :
Ne pas omettre de répéter fréquemment la recette afin d'en savourer chaque fois davantage le goût.
  • Actuellement 3.52/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.5/5 (221 votes)
La maîtresse interroge ses élèves afin de tester leur facon de raisonner. Pour ce faire, elle raconte une histoire a ses élèves :
"Il y a 12 oiseaux perchés sur un fil electrique, un chasseur passe par là et tire sur ces volatiles et en tue trois. Combien reste-t-il d'oiseaux ?
Alors là, Toto qui n'est pas la moitié d'un con se lève et dit :
- Mdame je sais moi!
- Quelle est ta réponse Toto ?
- Ben y a plus car les autres se sont envolés à cause du bruit.
- Tu te trompes il en reste 9 mais j'aime bien ta façon de raisonner.
Bien sur Toto est vexé, et demande a la maîtresse s'il peut lui poser une question.
- Voilà, Mdame, il y a trois femmes assises sur un banc, la premiere croque une glace, la seconde lèche la glace et la troisieme suce la glace, laquelle est mariée ?
Alors la la maitresse est plutôt confuse et dit :
- Enfin Toto!
Mais elle finit par répondre :
- Ben c'est la troisième.
Toto lui repond alors :
- C'est faux Mdame, celle qui est mariée c'est celle qui porte une alliance mais j'aime beaucoup votre facon de raisonner...
  • Actuellement 3.80/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.8/5 (226 votes)
Ce sont deux collègues de bureau. L'un des deux est vraiment triste depuis plusieurs jours. Son collègue s'en inquiète et lui préconise :
- Tu sais, moi dans ces cas-là, je ne cherche pas trop le pourquoi du comment et quand je rentre à la maison je fonce sur ma femme et je lui fais l'amour jusqu'à plus soif. Tu devrais essayer je t'assure, avec cette méthode tu verras la vie en rose à nouveau.
Après plusieurs jours pendant lesquels la mine du collègue tristounet s'est améliorée de façon visible, le collègue aux bons conseils vient aux nouvelles :
- Toi je suis sur que tu as appliqué mes conseils à voir ta mine toute épanouie...
- Oh oui, tu avais bien raison! Mais dis-donc, tu m'avais caché comment c'était beau chez toi!
  • Actuellement 3.49/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.5/5 (191 votes)
Trois hommes discutent entre eux de la taille de leur douce moitié.
L'un dit :
- Moi, ma femme a une taille de guêpe, ce soir je vais la "piquer".
Le deuxième dit :
- Moi, ma femme a une taille de sauterelle, ce soir je vais la "sauter".
Et le troisième dit :
- Moi, ma femme a une taille d'éléphant, ce soir je vais la "tromper"...
  • Actuellement 3.30/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.3/5 (207 votes)
Maman, y'a le laitier qui sonne à la porte. Tu as de quoi le payer, ou je dois aller jouer dehors ?
  • Actuellement 3.44/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.4/5 (224 votes)
Deux gamins discutent dans la cour de récréé :
- T'as demandé quoi pour Noël ?
- Un game boy, et toi ?
- Un Tampax
- C'est quoi ça ?
- Je sais pas, mais avec tu peux faire du cheval, de la gym, du vélo...
  • Actuellement 3.18/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.2/5 (174 votes)
Page précédente ImprimerRetour au Menu Suggérez une blague Page Suivante

Nombre de membres : 2096